Camille Feist

Biographie

Après la création du spectacle musical Foutaises de papillons et la sortie de son album éponyme en 2013, Camille Feist a interprété ses chansons à la cocotte minute en piano-voix dans nombreuses salles parisiennes et de province. Aujourd’hui, dans son nouvel EP Pas assez, elle dévoile 5 chansons aux sonorités électro et pop, aux mélodies lascives et entêtantes sublimées par une voix sensuelle qui donne à chacun des mots qu’elle prononce la chance de nous émouvoir. Disponible le 20 avril 2018 sur les plateformes numériques, il est le fruit de l’évidente rencontre avec Pierre Guillot, musicien et arrangeur qui l’accompagne aussi sur scène.

Informations personnelles

J'écris la vie que je m'invente, il m'est d'avis que je l'évente
Notant en mots mes illusions, mettant en notes mes déceptions
Si je crois en ce que j'écris, je crie mes déboires sans un bruit
je chante nue dans ma salle de bain, avec pudeur micro en main
je donne, je prends, je suis éponge, lorsque je délivre mes songes
il est aisé de tout coucher, sur le papier tout dévoiler
je chante que je n'ai plus les mots, pour reformuler mon chaos
ô combien je ne voudrai pas être, la fille qui se cache dans mes lettres
Ne pas vivre que ce que je désire, et me consoler à l'écrire
quelle source de satisfaction, quand les mots tuent ma frustration
fantasmes, pulsions, interdits, la messe est chantée, tout est dit
certains mots tuent, mais faire motus et bouche cousue ne sert à rien

Biographie

Après la création du spectacle musical Foutaises de papillons et la sortie de son album éponyme en 2013, Camille Feist a interprété ses chansons à la cocotte minute en piano-voix dans nombreuses salles parisiennes et de province. Aujourd’hui, dans son nouvel EP Pas assez, elle dévoile 5 chansons aux sonorités électro et pop, aux mélodies lascives et entêtantes sublimées par une voix sensuelle qui donne à chacun des mots qu’elle prononce la chance de nous émouvoir. Disponible le 20 avril 2018 sur les plateformes numériques, il est le fruit de l’évidente rencontre avec Pierre Guillot, musicien et arrangeur qui l’accompagne aussi sur scène.

Informations personnelles

J'écris la vie que je m'invente, il m'est d'avis que je l'évente
Notant en mots mes illusions, mettant en notes mes déceptions
Si je crois en ce que j'écris, je crie mes déboires sans un bruit
je chante nue dans ma salle de bain, avec pudeur micro en main
je donne, je prends, je suis éponge, lorsque je délivre mes songes
il est aisé de tout coucher, sur le papier tout dévoiler
je chante que je n'ai plus les mots, pour reformuler mon chaos
ô combien je ne voudrai pas être, la fille qui se cache dans mes lettres
Ne pas vivre que ce que je désire, et me consoler à l'écrire
quelle source de satisfaction, quand les mots tuent ma frustration
fantasmes, pulsions, interdits, la messe est chantée, tout est dit
certains mots tuent, mais faire motus et bouche cousue ne sert à rien

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article